• Publié par : Hélène Rannou-Boucher
  • Imprimer cette page

Cycle Villes en Europe 2013

Du 30 septembre  au 2 décembre 2013.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

pas de réservation nécessaire

Horaires : 18 - 19 h 30

Lieu : Salle du Conseil d'agglomération - hôtel de Rennes Métropole

4 avenue Henri Fréville - Rennes (Métro Clémenceau)

 

 

 

 

 

 

 

 
Le cycle de conférences « Villes d’Europe » est le fruit d’une volonté commune de deux acteurs dans le domaine de la formation et de la recherche de l'agglomération rennaise, l'Institut d'aménagement et d'urbanisme de Rennes et le Centre d’excellence Jean Monnet de Rennes. Son objectif est de permettre aux citoyens de mieux comprendre l'évolution de leur territoire et de leur ville au regard d'expériences européennes et d'éclairer les politiques de l'Union.
Ce partenariat  s'ancre sur un territoire particulièrement impliqué en matière de réflexions sur la ville, l'aménagement, l'urbanisme et les formes urbaines. L'agglomération rennaise est aussi fortement engagée dans des partenariats et réseaux européens, dont certains, comme la Conférence des Régions Périphériques Maritimes ou la Conférence des Villes de l'Arc Atlantique, sont nés et sont basés à Rennes. Ce cycle de conférences est d'ailleurs réalisé en partenariat avec Rennes Métropole.
Faisant intervenir à la fois des universitaires et des professionnels français et européens, « Villes d’Europe » entend contribuer à accroître la visibilité du territoire rennais en tant que « cité européenne » majeure dans la réflexion sur l’aménagement urbain.
Avec pour thème « Les défis de l’aménagement urbain en Europe », le cycle permettra d’aborder 6 questions essentielles en matière d'aménagement et de partager des expériences européennes à travers des rencontres interactives. Permettre aux Rennais de devenir acteurs et citoyens européens dans leur ville, telle est l’ambition de ce nouveau cycle de conférences qui voit le jour en 2013.

Consulter le Programme du cycle

Visionner les conférences en cliquant sur la date qui vous intéresse

 

par Jean-Marie HALLEUX, chargé de cours à l’Université de Liège, président du LEPUR, Centre de Recherche sur la Ville, le Territoire et le Milieu rural

Lire le power point (PDF sécurisé)

  

par Marie CUGNY-SEGUIN, Chargée des questions urbaines et territoriales à l’Agence Européenne de l’Environnement

Lire le power point (PDF sécurisé)

 


Visionner la conférence

 

par Nadine CATTAN, Directrice de Recherche, UMR Géographie-cités, Université Paris 1- Paris 7

 

Les villes ne sont plus des échelons pertinents pour comprendre et analyser les dynamiques territoriales. L'enjeu est de pleinement intégrer, dans les réflexions sur le développement urbain et métropolitain, la réalité mobile. L'espace est (re-)pensé dans une approche relationnelle où les territoires sont explicitement appréhendés en termes d’interdépendances et d’articulation et non en termes de répartition. L’approche par systèmes urbains, où le fondement même de l’urbain est le lien, est construite grâce à la mise en œuvre d’une méthodologie originale qui analyse conjointement plusieurs indicateurs de l’échange. Les systèmes urbains et métropolitains associent trois échelons territoriaux montrant le nécessaire dépassement d'une conception de l'aménagement du territoire basée sur la proximité.
Lire le power point

 

par Erik GLØERSEN, consultant, Spatial Foresight (Luxembourg), Chercheur à l'Université de Genève (Suisse)

 

 

 

Visionner la conférence

 

avec Guy Baudelle, professeur à l’Université Rennes 2,Chaire européenne Jean Monnet, membre du Centre d’excellence Jean Monnet de Rennes
avec la participation de Jean-Philippe Meloche, Professeur adjoint, Institut d’urbanisme, Université de Montréal

 

Visionner la conférence

 

avec Lydia COUDROY DE LILLE, Professeur, Université de Lyon 2

Lydia Coudroy de Lille est géographe, professeure à l’université Lumière Lyon 2 et membre du laboratoire Environnement Ville Société du CNRS (UMR 5600). Ancienne élève de l’ENS de la rue d’Ulm, agrégée de géographie, elle a consacré sa thèse de doctorat à l’habitat à Varsovie. Par la suite, ses travaux ont continué à questionner les mutations des villes d’Europe centrale et orientale (notamment la création d’aires métropolitaines, le déclin urbain, les transformations des systèmes de logement). A travers les grands ensembles dans les villes d’Europe centre-orientale elle questionne le regard que les sociétés contemporaines portent sur l’architecture et l’urbanisme de la période socialiste dans cette partie de l’Europe.Elle a participé à l’ouvrage Le monde des grands ensembles (dirigé par Frédéric Dufaux et Annie Fourcaut, Ed Créaphis, 2004) et coordonné le numéro de la revue  Histoire Urbaine Relire la ville socialiste (Ed. SFHU, 2009).

Résumé de l'intervention de Mme Coudroy de Lille :

Le grand ensemble est presque partout « chez lui » en Europe, et donne une tonalité paysagère commune aux paysages des périphéries urbaines. C’est encore plus vrai en Europe centrale et orientale où sa place semble plus saisissante, que ce soit par la quantité de quartiers ainsi construits que par leur uniformité visuelle. Ce marquage paysager est pourtant trompeur : d’une part parce que les grands ensembles ne sont pas une « création » des anciens pays de l’est, mais aussi parce qu’ils recouvrent des régimes de propriété et de gestion des immeubles très contrastés, qui se sont différenciés pendant la période socialiste de l’urbanisation. Aujourd’hui, ils soulèvent par conséquent des défis d’aménagement liés d’une part à ces trajectoires divergentes, d’autre part à la situation démographique, économique et sociale des villes dans lesquels ils sont implantés. Les questions générales que posent les grands ensembles à l’aménagement en Europe sont celles de la réception et de la transmission d’un héritage bâti qui est à la fois culturel et matériel. A l’échelle intra-urbaine, ils peuvent potentiellement jouer un rôle non négligeable pour construire « la ville sur la ville », mais ceci ne se fait pas toujours au nom du développement durable

  

M. Jean-François Revert, architecte urbaniste, Grand prix de l'urbanisme 1990 (en remplacement de M. Druot)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Visionner la conférence

 

   

 

 

Cette conférence a été animée par Gilbert Gaultier, Directeur de l'Institut d'Aménagement et d'Urbanisme de Rennes (IAUR)

 

 

 

 

 

Intervenants :

  • Lucien KROLL: cet architecte belge oriente son travail vers une participation active des usagers dans l’élaboration, voire la réalisation de ses constructions. Pour lui, il est nécessaire de respecter les envies de futurs habitants, une écologie responsable et mesurée aux possibilités présentes et futures, ainsi qu’une diver­sité à l’image de celle des usagers. C’est avec cette ambition qu’il construit d’ailleurs, de 1969 à 1977, un ensemble d’habitations et d’équipements socioculturels pour la faculté de médecine de Louvain, ce qui lui a valu une renommée internationale. Il réalise également un système constructif modulaire et évolutif dont les extérieurs et les intérieurs sont transformables en fonction des goûts et des besoins des occupants. Dans le même esprit de participation, il est ensuite chargé de concevoir de nombreux ensembles d’habitations comme le complexe des Vignes Blanches à Cergy-Pontoise (1977- 1979). biographie extraite du site http://www.utopiales.org)


      

      


  • Khedidja MAMOU, Enseignante à l’Institut d’Urbanisme de Paris et chercheuse au Centre de Recherche sur l’Habitat (UMR CNRS LAVUE). Elle est membre active du Centre SUD (Situations Urbaines de Développement) et membre co-fondatrice du groupe APPUII (Alternatives Pour des Projets Urbains Ici et à l’International)

 

 

 

 

Visionner la conférence

 

 

  

avec Yvon LE CARO, Maître de conférences à l’Université Rennes 2, Directeur adjoint du département de géographie et aménagement de l'Université européenne de Bretagne - Rennes 2 et Serge BONNEFOY, Secrétaire technique du réseau Terres en Villes

 Visionner la conférence

 

 

 

Cette conférence a été précédée d 'une après-midi de restitutions de travaux effectués par des étudiants de l'Université Rennes 2 et intitulée "Formes Agricoles et Formes Urbaines - Agro-Géo-Archi, regards croisés à Rennes Métropole" ( 14-17h 30 hôtel de Rennes Métropole - accès réservé)
En effet, diverses promotions d’étudiants ont travaillé sur les rapports entre urbanisme et agriculture à Rennes, dans le cadre du programme national Formes Agricoles et Formes Urbaines, coordonné par Terres en Villes :

 

14h à 15h45 :    Présentation des travaux des trois ateliers rennais :

·         les agronomes d’Agrocampus-Ouest ont mené la démarche prospective « Rennes – ville vivrière » qui compare des  scénarios d’autonomie alimentaire

·         les géographes du Master Aménagement et Collectivités Territoriales de l’Université Rennes 2 ont analysé les interfaces entre espaces agricoles et espace urbains

·         les architectes de l’école nationale Supérieure d’architecture de Bretagne ont projeté des nouveaux modes de pénétration de l’agriculture et de ses produits dans la ville

 

15h45 à 16h15 : Synthèse générale et débat

16h15 à 16h30 : pause-café

16h30 à 17h30 : 2 ateliers d’échange et de réflexion entre élus, agriculteurs, acteurs économiques, associations, chercheurs et étudiants :
·         « Nourrir la ville » (production locale, agriculture urbaine, logistique de proximité…)